De Nachtwaker

Comment soigner nos passiflores?

HISTOIRE

Au 18ième siècle Jacomio Bosio emportât la première passiflore vers l’Europe. De toutes les passiflores, 95 % viennent de l’Amérique du sud. Le reste vient d’Asie, d’Australie et d’Amérique du Nord. A partir du début de 19ième siècle beaucoup de variétés ont été rassemblées et cultivées dans des jardins botaniques et dans des orangeries de citoyens fortunés. Beaucoup d’herbiers traitent régulièrement le sujet des passiflores. Après la première guerre mondiale, dû à la récession économique mondiale, il y a eu un recul. Grâce au temps des loisirs et à la prospérité il y a de nouveau un intérêt croissant pour la culture de passiflores.

EXPLICATION CONCERNANT LES PARTIES D’UNE PASSIFLORE GRIMPANTE

 

Légende: ‘bladlob’ = la foliole, ‘bladsteel’ = le pétiole, ‘schutblad’ = la bractée, ‘stengel’ = la tige, ‘kroonblad’ = le pétale, ‘kelkblad’ = le sépale, ‘corona’ = la couronne, ‘klimrank’ = la vrille, ‘bladklier’ = la glande foliaire, ‘schijnnectar klier’ = le nectaire, ‘bloemknop’ = le bourgeon floral

L’EMPLACEMENT

La passiflore se cultive très bien sur un terreau desséché ou pauvre. Un excès de fertilisation peut avoir des conséquences négatives: la plante croît avec abondance, mais elle ne fleurit pas. L’ensemble des racines se développe insuffisamment et la plante rencontre déjà des difficultés dans des périodes brèves de sécheresse.

LE REMPOTAGE ET LE FACONNEMENT:

Pour les passiflores, utilisez des pots en plastique ainsi qu’en terre cuite. Si vous voulez une plante assez grande, mieux vaut prendre un pot plus grand. Si vous voulez limiter l’ébranchage, utilisez un pot plus petit. Cela n’influencera certainement pas la floraison. La passiflores est une plante grimpante, qui se place le long d’un fil en forme de tuyau ou le long d’une petite étagère fabriquée soi-même. La plante se cultive idéalement le long d’une pergola. Elle peut également servir à couvrir un fil ou un poteau inesthétique. A l’aide d’attaches souples, faites croître la plante dans la direction de votre goût. Faites attention à ôter quelques vrilles, cela incite la floraison.

LA TAILLE

La tige principale est conservée, mais toutes les jeunes pousses sont évacuées. Laissez en place quelques pousses avec un ensemble de feuilles pour que le flux de sève soit maintenu, de sorte que les bourgeons de croissance ‘dormant’ soient activés. De cette manière, au printemps suivant, de nouvelles boutures se forment au cœur même de la plante. Pour les espèces herbacées, on peut dégager les branches fanées.

L’ HIVERNAGE :

La plupart des passiflores sont gélives. Les plantes doivent être transportées à l’intérieur avant que le temps ne devienne trop mauvais et que les jours se raccourcissent. Durant l’hiver, une bonne aération est très importante. Aussi la température du sol ou celle des pots mis dans la serre ne peut pas être trop basse. Il est également très important de bien connaître vos plantes: certaines espèces hibernent à 5 °C, d’autres à 15 °C.

LE FRUIT

Les fleurs d’une passiflore varient de la grandeur d’un pois à celle d’une pomme sauvage ou d’une petite citrouille.
Il en existe de couleur verte, jaune, orange et même de couleur rouge ou violette foncée. La peau peut être épaisse ou mince, velue ou non-velue…
Les fruits sont aussi cultivés aux buts commerciaux. La plus grande partie est destinée aux friandises, sorbets et boissons. En Belgique, les passiflores portent également des fruits, mais parce qu’ici, il ne fait pas suffisamment chaud durant l’été, les fruits sont pour la plupart vides.

LES BOUTURES

Une passiflore peut également se multiplier par des graines, mais nous n’utilisons que des boutures.
Nous prenons une pousse et nous dégageons la feuille du bas, le pétiole de la fleur, le bourgeon, la vrille et les bractées s’il y en a. Ces boutures sont immédiatement mises dans des petits pots paniers remplis de terreau idéal.
La température idéale pour ces boutures se situe entre 17 °C et 20 °C. Mettez les durant les dix premiers jours sous un film en plastique.